Dr Kinsey, parlons sexe !
Kinsey

Film américain de Bill Condon

Avec Liam Neeson, Laura Linney





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 06-04-2005

Durée: 1h58

 

Sexe au logis

Les jeunes générations n’imaginent peut-être pas la célébrité du Dr Kinsey qui inonda le monde, en 1948, avec un best-seller Sexual Behavior in the Human Male, plus connu en France sous le titre : Rapport Kinsey, une sorte de Da Vicious Code avant la lettre. Le succès de cette étude statistique sur les moeurs sexuelles des Américains engendra les tonnes de plaisanteries que vous pouvez imaginer.

En voici une, au hasard :

- Avez-vous lu le Rapport Kinsey ?
- Non, pourquoi ?
- Il paraît que 85 % des hommes qui se masturbent deviennent…  (là, vous laissez tomber la voix).
- Deviennent quoi ?
- (fort) SOURDS !!

Que le réalisateur de ce plaidoyer biographique s’appelle Condon ne s’invente évidemment pas. Comme dans tous ces films qui racontent la vie édifiante des célébrités locales (Lincoln, le Général Patton ou le mathématicien John Nash), il ne manque ni un bouton de gilet, ni un n½ud pap’, ni une voiture d’époque pour cette reconstitution des années cinquante. On sent que les acteurs - un ½il sur l’Oscar - adorent les rôles sur mesure que leur fournit cette imagerie romancée. Liam Neeson et Laura Linney incarnent avec fougue ce couple de savants (?) qui évoquent d’assez loin Pierre et Marie Curie. Car on éprouve, tout de même, un doute tenace sur l’intérêt de ce sondage et sur les qualités scientifiques de cette petite équipe d’enquêteurs lancée à travers le pays afin de collecter les confessions intimes de la population. Quand on voit, aujourd’hui, avec quelle impudeur certains adorent dévoiler leur vie privée devant une caméra de télévision, on peut se poser des questions sur la fiabilité des témoignages ainsi recueillis et quelle pouvait bien être la part de sincérité ou d’affabulation nichée dans ces milliers de réponses. Même en appelant le mac carthysme à la rescousse, les auteurs ont du mal à rendre vraiment sympathique cet entomologiste qui prenait les humains pour des insectes.