Croisière

Film français de Natacha Cagnard

Avec Caroline Ducey, Jérémie Covillault, Patrick Giérineau, Mika Tard, J-P. Abribat, Catherine Lefroid, Franck Lorrain





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 30-03-2005

Durée: 1h29

 

Ciné-réalité ?

La DVcam a encore frappé. Même en étant très indulgent, on se demande ce que fait ce home-movie dans une salle de cinéma : scénario ébauché, découpage hasardeux, images médiocres, acteurs amateurs… Une impression de déjà vu vous envahit… Et pour cause, c’est la fameuse télé-réalité qui vient d’embarquer sur le grand écran, cocktail maritime de Ferme des célébritésPremière compagnie et autres Lofts flottants.

Seule différence : ces vacanciers ne sont pas des «personnalités» people mais les obscurs gagnants d’un concours. On devine au bout de trente secondes que le skipper qui disparaît brutalement en les abandonnant en pleine mer, sur un catamaran qu’ils ne savent pas manoeuvrer, les a mis, en fait, à l’épreuve. L’ennui, c’est que leurs mésaventures ne sont guère plus passionnantes que celles de TF1. L’accumulation répétitive de crises de nerfs hystériques devient vite lassante et les dialogues (?) improvisés n’aident guère à nourrir notre compassion pour ce groupe de faux naufragés. D’autant que les scènes de terreur nocturne filmées en infrarouge occupent la moitié du métrage et qu’on n’y voit pas grand'chose.

Mais comme la réalisatrice est futée, elle retourne la situation dans l’épilogue où les héros de l’histoire, ayant surmonté l’épreuve, se pavanent… à la télé. Bingo, c’était bien ça ! Du coup, les maladresses du film pourraient désormais passer pour une parodie volontaire, une caricature de ce genre d’émissions et une critique de la médiocrité générale qui les caractérise. A vous de décider si c’était le projet réel de Natacha Cagnard. Mais, pour ceux qui voudraient vraiment frissonner à bord d’un bateau à la dérive, il vaut mieux revoir Calme blanc, de Phillip Noyce : angoisse garantie.