Hôtel

Film autrichien de Jessica Hausner

Avec Franziska Weisz, Christopher Schärf, Birgit Minichmayr, Malene Streeruwitz





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 09-03-2005

Durée: 1h20

 

Antigore

La jeune réalisatrice autrichienne Jessica Hausner réussit là un remarquable film d’angoisse obtenu en laissant dans le tiroir les poncifs habituels du genre : suspense musical, caves suintantes, orages nocturnes, cadavres sanglants, etc.
 
L’action se déroule dans un hôtel, le Waldhaus, niché en pleine forêt et fréquenté par une clientèle banale : touristes randonneurs et séminaires de cadres commerciaux. La jeune Irène est engagée comme réceptionniste pour succéder à une employée qui a mystérieusement disparu et que la police recherche mollement. Irène se sent progressivement menacée et ne trouve réconfort ni auprès de collègues indifférents ni auprès d’une direction glaciale. Paranoïa ou crainte justifiée ?

La réalisation prend simplement appui sur le vide des décors pour créer l’inquiétude (longs couloirs qui se perdent dans le noir, sous-sols déserts donc menaçants, hôtel assiégé par une forêt trop calme) et, surtout, sur l’extraordinaire qualité de silence qui règne dans ces  lieux qui nous permet, grâce à un subtil mixage subliminal, de percevoir de légers grésillements, des ronflettes mécaniques lointaines, des brindilles écrasées en sous-bois ou l’allumage des tubes fluorescents qui rythme les déplacements de l’héroïne lors de ses inspections nocturnes. Tous ces éléments, en principe anodins, concourent à élaborer progressivement une angoisse qui envahit l’héroïne et le spectateur et qui se résout dans un plan final surprenant d’économie et d’efficacité. Jessica Hausner a du talent.