L'Enlèvement
The Clearing

Film américain de Pieter Jan Brugge

Avec Robert Redford, Helen Mirren, Willem Dafoe, Matt Craven





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 24-11-2004

Durée: 1h34

 

Unhappy end

Premier film très intéressant d’un Hollandais, Pieter Jan Brugge, qui a fait carrière aux Etats-Unis comme producteur (Alan J.Pakula, Michael Mann ou Edward Zwick, entre autres). Robert Redford, pressenti comme acteur, a accepté le rôle et s’est également impliqué comme producteur.

Les qualités du film viennent d’abord de son scénario, écrit par un jeune auteur dont c’est la première oeuvre, Justin Haythe, qui évite les poncifs habituels de ce genre de thriller en décrivant les dégâts intimes que déclenche le rapt dans la vie de la famille du séquestré. Ensuite le style très personnel de la réalisation fait de scènes courtes, juxtaposées, filmées sèchement et prenant souvent le spectateur à contre-pied. Enfin, l’excellent trio d’acteurs qui incarne les personnages principaux de cette histoire tendue, sans oublier Matt Craven dans le rôle d’un troublant agent du FBI, peu conforme aux standards habituels de cette fonction.

Je ferai seulement un reproche à la construction de l’histoire : la description de la cavale de la victime avec son ravisseur alterne avec la vie quotidienne de la famille qui attend les progrès de l’enquête. Or, sauf erreur, le rapt semble durer une journée jusqu’à la remise de la rançon, alors que l’enquête du FBI avec la famille s’étale sur plusieurs jours. Le montage, en distribuant des « tranches de cavale » qui ne sont pas des actions parallèles mais des sortes de flashes-back arbitrairement injectées dans la longue attente de la famille, fait perdre la chronologie du récit et rend confuse la conclusion du drame. Malgré cela, ce premier long-métrage brille par ses qualités et mérite amplement d’être vu et apprécié.