Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants

Film français de Yvan Attal

Avec Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, Alain Chabat, Emmanuelle Seigner





Par Laurence Bonnecarrère
 
Sortie le 25-08-2004

 

Et bientôt... ils divorceront

Chez les Attal, ça ne va plus si bien. Yvan trompe Charlotte. Parce qu'elle veut   sauver le couple à tout prix, celle-ci ferme les yeux. Patiemment, elle attend  que l'infâme  rentre  au bercail. En vain. Pour finir,  elle tombe amoureuse d'un autre...

La première comédie de Yvan Attal était plutôt réussie. Habilement recyclée,  la vie privée de ce couple hors norme  amusait,  et  le sourire, l'élégance et la grâce de Charlotte  pouvaient suffire à  combler  les fans.  Cette fois-ci  la matière du film n'est plus vraiment hilarante. Même si les protagonistes de cette pochade   sont donnés pour fictifs  (c'est Gabrielle qui est cocue, et non Charlotte, son mari s'appelle Vincent, il n'est pas cinéaste, et ses potes ne sont  que  des  beaufs ordinaires ! ), le malaise reste entier. Vraie ou imaginaire, l'histoire est tristounette,  la plupart des gags tombent  à plat,  et les dialogues sont  plus    triviaux que spirituels.  Le  couple des parents du héros, interprétés par Claude Berri et Anouk Aimé, qui symbolise le  mariage réussi,  (« quarante ans de vie commune ») est particulièrement asthénique.  Pour finir ce film qui rappelle plus les vaudevilles français  un peu scabreux  (comme Sept ans de mariage de Didier Bourdon) qu'un  bon film de  Pascal Thomas ou un simple Woody Allen, brode sur le thème de l'infidélité d'une manière tragiquement désabusée.

Douce amère dans son ambition,  servie par des comédiens de poids (Alain Chabat) ou de charme (Charlotte),  cette soi-disant comédie manque  singulièrement de douceur et  la vivacité de la réalisation  n'en  atténue  ni  la tristesse  ni l'amertume.