La Grande Séduction

Film québécois de Jean-François Pouliot
Scénario de Ken Scott

Avec Raymond Bouchard, David Boutin, Benoît Brière, Pierre Collin, Rita Lafontaine, etc.


Primé à Sundance, Séville, Namur, Halifax, l'Alpe d'Huez


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 28-04-2004

Durée: 1h50

 

Caumédie Mauderne ?

Précédé d’une réputation de comédie irrésistible, et récompensé par quelques prix glanés dans divers festivals, ce premier long-métrage du Québécois Jean-François Pouillot ne m’a vraiment guère séduit.

On peut dire que ce petit port canadien a vu vraiment relâcher la Cie des Chargeurs Réunis dans ses eaux : j’ai rarement vu l’ensemble des acteurs et des figurants surjouer à ce point. C’est à qui fera le plus de grimaces dans cette incroyable compétition qui se déroule sur l’écran. De plus, les assez obscurs ressorts du scénario sont écrasés par un hyper accent québécois qui rend une grande partie du dialogue incompréhensible à nos oreilles de maudits Français : dans l’intérêt du film, je suggère au distributeur de le sous-titrer afin d’aider sa carrière. En ce qui concerne le délire des comédiens, je ne vois guère de solution...