Coffee and Cigarettes

Film américain de Jim Jarmusch

Avec Roberto Benigni, Steve Buscemi, Cate Blanchett, Bill Murray, etc.





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 07-04-2004

Durée: 1h36

 

Copains Clopant

Un des plaisirs que procure Jim Jarmush, c’est qu’on devine rarement ce qu’il va nous montrer, vertu majeure dans une époque où les films calibrés et standardisés remplacent si souvent l’inspiration. Une fois de plus, nous ne sommes pas déçus : ce cinéaste atypique et inventif propose une dizaine de sketches tournés et accumulés depuis quelques années, réunis en un faux long métrage, dans un décor unique (une salle de bistrot), mais multiple (ce n’est jamais le même bistrot) avec un thème unique (des personnages confrontés au tabagisme et au caféisme), mais multiple (autant de réactions que d’individus.)

Bien entendu, le film est tourné en noir (café) et blanc (cigarette) et, suprême raffinement, je crois qu’il ne comporte pas le moindre effet spécial numérique ! Vingt-quatre comédiens se succèdent autour des tasses d’espresso et des paquets de clopes, en échangeant des propos nourris d’humour et d’absurdité. Aux antipodes des canons hollywoodiens, ce film new-yorkais est interprétés par des acteurs connus, comme Bill Murray, Cate Blanchett, Steve Buscemi ou Roberto Benigni (supportable, pour une fois), et des artistes du show-biz en comédiens occasionnels (écrivains, chanteurs, musiciens, rappeurs…)

Cette guirlande de courts-métrages constitue-t-elle un film ? Coffee & cigarettes s’apparenterait plutôt, par l’esprit et à la forme, aux spectacles des cafés-théâtres de la rive gauche. Mais comme le dialogue est épatant, et les acteurs aussi, ne soyons pas plus cinéaste que le réalisateur et laissons en suspens cette question qui est secondaire devant un talent aussi original qu’évident.