Angela

Film italien de Roberta Torre

Avec Donatella Finocchiaro, Andrea di Stefano





Par Henri LanoŽ
 
Sortie le 04-12-2002

Durée: 2h02

 

Trafics siciliens

Inspiré d’un fait divers, le récit séduit au début par sa nervosité, le jeu des acteurs, la caméra tenue à la main saisissant des détails furtifs qu’un montage haché et efficace soutient avec virtuosité.

Mais ce qui semblait une ouverture brillante s’installe, devient répétitif et se traîne pendant deux heures, sans que l’histoire décolle de ces boîtes de chaussures remplies de coke qui passent de mains en mains.

Les trafiquants (arrêtés, puis bizarrement relâchés) ne semblent guère menacés, l’enquête policière est confuse, sinon inexistante et le suspense absent du scénario.

On se désintéresse donc, peu à peu, de ce qui se passe sur l’écran. Même le cadreur fatigue à la longue et la tremblote des prises de vues devient vraiment fastidieuse en fin de parcours.

Finalement, l’héroïne (si j’ose dire) de l’histoire attendra en vain son amant sur un quai, après une impressionnante série de fausses fins. Bref, les faits divers ne font pas forcément de bons scénaristes.