Jay and Bob contre-attaquent
Jay and Silent Bob strike back

Film américain de Kevin Smith

Avec Kevin Smith, Jason Mewes, Ben Affleck, Carrie Fisher, Mark Hammill, Shannon Elizabeth





Par Christophe Chauvin
 
Sortie le 13-11-2002

Durée: 1h44

 

Interdit aux plus de 12 ans (d’age mental) !

Attention, attention, les glandeurs-dealers Jay et Silent Bob, découverts dans Clerks, sont de retour pour une ultime apparition à l’écran (mince alors !).

Après les déjantés Clerks, Mallrats, Méprise Multiple et le controversé Dogma, Jay and Silent Bob strike back clôt en effet le cycle amorcé en 1994 par Kevin Smith. Le réalisateur (si on peut parler de réalisateur…) fait un come-back grinçant avec son humour rentre-dedans et ses blagues à deux balles pour le plus grand plaisir de ses fans (dont certains l’élèvent au rang de cinéaste culte) et pour le plus grand dégoût des autres (attention, jeu de mots !). De toute façon, qu’on aime ou pas, Kevin Smith est bien là et signe quand même son cinquième film, s’imposant ainsi comme un des cinéastes indépendants les plus représentatifs de ce qu’on a appelé la " Génération X ".

Mais qu’est-ce que la génération X ?

Eh bien, ce sont des jeunes gens qui débitent des bêtises (pour ne pas dire autre chose) et des gros mots à longueur de journée et qui ne s’intéressent qu’à une chose : le sexe ! (on serait tenté de dire " tout droit sortis de Loft Story " mais je ne veux offenser personne…).

Jay and Silent Bob... est donc un film sur deux types essayant d’arrêter un tournage. On n’en dira pas plus : non pas qu’on ne veuille pas, mais tout simplement parce que le film raconte tellement tout et n’importe quoi qu’on a du mal à savoir s’il y a réellement une histoire !

Mais l’intérêt du film (si intérêt il y a, ce qui paraît fort peu probable…) n’est pas dans le scénario (heureusement, vous me direz sûrement !). Kevin Smith n’a qu’une ambition : nous faire rire. Ainsi, le film enchaîne les gags débiles et les blagues potaches avec toute la finesse requise, et la devise semble décidément être : " toujours plus bête et surtout toujours plus vulgaire ! ".

Chacun son humour après tout, mais l’évolution et la maturité ne semblent pas être au cœur de ce film ! On appréciera néanmoins la pseudo-satire d’Hollywood et surtout les caméos de guest-stars plutôt amusantes et souvent délirantes : Carrie Fisher (la princesse Leia de Star Wars) en bonne sœur, Mark Hammill (Luke Skywalker en personne) en cock-knocker (traduction censurée…), Gus Van Sant comptant ses dollars sur le plateau de tournage d’un Will Hunting 2 imaginaire, et surtout Ben Affleck et Matt Damon dans un excellent numéro d’autodérision .

Jay and Silent Bob strike back est donc bien un film débile et vulgaire qui pourra faire rire certains, à condition de laisser son cerveau à l’entrée de la salle…