Enfin pris

Film français de Pierre Carles

 
Sortie le 02-10-2002

Durée: 1h33

 

Pierre Carles a deux passions dans la vie : Bourdieu (La sociologie est un sport de combat) et l’étude des rapports entre le pouvoir et la télévision (Pas vu, pas pris). Son dernier documentaire, Enfin pris ?, se situerait au croisement de ces deux thèmes de prédilection.

Plus qu’une simple suite de Pas vu, pas pris (où on voyait les plus grands noms du journalisme refuser avec embarras de diffuser l’enregistrement d’une conversation compromettante entre le PDG de TF1 et un ministre), Enfin pris ? se veut une réflexion d’inspiration bourdieusienne sur la télévision : Carles entend montrer que la télévision est par nature étanche à toute pensée contestataire ou simplement nouvelle (et par conséquent… à la pensée tout court !). Il choisit donc pour cela une tête de turc emblématique : Daniel Schneidermann et son émission " Arrêt sur images " dont le projet de faire une critique de la télévision à la télévision représenterait le comble de l’illusoire et du mensonger.

Le propos se fait ainsi parfois un peu mesquin, flirtant même par moment avec la mauvaise foi et un peu de jalousie (Carles et Schneidermann ont fait leurs débuts ensemble, l’un aurait " trahi " pour réussir, l’autre pas…). Mais on le pardonne aisément, non seulement parce que Carles en est parfaitement conscient et qu’il en joue comme d’un ressort comique pour faire basculer son film du côté de la comédie de moeurs et du burlesque (voir l’incroyable psychanalyste de la fin), mais encore parce que la pertinence de sa réflexion (où sont convoqués tour à tour Bourdieu, Serge Halimi, Noam Chomsky…) place sans conteste ce film bien au-dessus du simple règlement de compte.

Enfin pris ? est un film parfois de mauvaise foi, souvent drôle, et toujours intelligent.