POLE EMPLOI, ne quittez-pas !

Film français de Nora Philippe
Documentaire

 
Sortie le 19-11-2014

Durée: 1h18

 

Allô Kafka ?

Nora Philippe, réalisatrice de documentaires dédiés plutôt à l’Art ou la Culture, a découvert une agence de Pôle Emploi en 2010, lorsque la fusion avec l’ANPE et les ASSEDIC venait d’être effectuée et que les employés de cette nouvelle administration (50 000 salariés) étaient censés trouver du travail pour plus de 3 500 000 personnes : mission impossible de toute évidence.

Passionnée par cet insoluble problème, Nora Philippe visita durant deux années une trentaine d’agences en Ile-de-France, s’entretenant avec le personnel et la direction, s’initiant au langage quasiment codé mis en place par la lourdeur administrative, assistant à des entretiens d’embauche qui ne débouchaient sur rien et porta finalement son choix sur l’agence de Livry-Gargan située dans le 93, localité qui a échappé jusqu’à présent aux tensions qui caractérisent souvent les banlieues.

Nora Philipe ne souhaitait pas traiter les drames ou les violences qui se déroulent parfois dans les agences, mais s’insérer discrètement dans le fonctionnement du système. C’est également pour cette raison qu’elle « survole » les entretiens avec les demandeurs d’emploi : son enquête portant essentiellement sur le comportement des employés face à la misère des « clients », terme utilisé par l’Administration alors qu’il n’y a aucune relation commerciale entre eux. C’est là que se situe l’inévitable malaise ressenti par le spectateur devant l’apparente indifférence de ces fonctionnaires qui, eux, ont la chance d’avoir un emploi garanti mais rarement le pouvoir d’en fournir à la foule des demandeurs. Ce comportement est proche de l’attitude des étudiants en médecine qui alternent « tonus » et gauloiseries pour affronter l’épreuve des soins palliatifs. Dans l’agence de Livry-Gargan, on n’atteint pas ce niveau de bringue, mais la cantine reste joyeuse et les occasions de petites fêtes assez nombreuses pour tenter d’échapper à la lourdeur des tâches quotidiennes qui vous attendent. Il semble que ce "blindage" soit certainement nécessaire pour exercer ces métiers qui vous confrontent à la misère du monde, surtout si vous êtes dans l’incapacité de la soulager. C’est ce que cherche à démontrer Nora Philippe dans cet intéressant documentaire qui attaque de front les apparentes incohérences d’une administration surdéveloppée.