Les Lendemains

Film français de Bénédicte Pagnot

Avec Pauline Parigot, Pauline Acquart, Marc Brunet, Hélène Vauquois, Fanny Sintès, César Domboy, Louise Szpindel, Victor Guillemot, Martin Drouet, Paul Antoine Veillon, Charlène Bourgeois, Martin Legros


Prix du Public au Festival Premiers Plans Angers


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 17-04-2013

Durée: 1h55

 

Bac + ou Bac - ?

Voici enfin un remarquable premier film qui vient enrichir le cinéma français. Nous le devons à Bénédicte Pagnot, déjà auteure de plusieurs courts-métrages et qui entre dans la cour des longs avec une maîtrise étonnante. Après avoir étudié le cinéma à l’Ecole Supérieure de l’AudioVisuel (ESAV) de Toulouse, cette jeune réalisatrice a pour particularité d’être restée en province - la Bretagne en l’occurrence - pour y exercer une profession généralement implantée dans la région parisienne. Nul besoin de faire appel à l’indulgence, comme bien souvent, pour commenter Les Lendemains. On ne peut qu’être admiratif devant la virtuosité à tous les niveaux, du scénario au montage, dont fait preuve Bénédicte Pagnot dans la description de cette spirale dramatique qui va engloutir Audrey, jeune bachelière, découvrant progressivement la cruauté de notre société en quittant le cocon familial pour aller poursuivre ses études à l’Université de Rennes.

L’ensemble des qualités réunies par le scénario, la réalisation et l’interprétation nous confirme qu’un certain cinéma du réel, initié par entre autres par Maurice Pialat, s’est enrichi d’un nouveau talent pour alimenter cette tendance rare qui veut considérer un film comme le support d’un art adulte et pas seulement comme un divertissement pour les ados. Entourée de remarquables comédiens peu connus, Pauline Parigot fait des débuts éclatants dans ce personnage de jeune fille frondeuse qui se cherche, se perd et ne se retrouvera plus. Est-il finalement préférable d’être caissière dans un supermarché ou diplômée par l’Université ? Voilà l’impertinente question que pose ce film politique qui ne tient pas les habituels discours sur le malaise de la jeunesse.