Le Monde de Charlie
The Perks of being a Wallflower

Film américain de Stephen Chbosky
Adapté du best-seller

Avec Logan Lerman, Emma Warson, Ezra Miller, Paul Rudd, Dylan McDermott, Kate Walsh, Nina Dobrev, Melanie Linskey, Mae Whitman





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 19-12-2012

Durée: 1h43

 

Ce film est l’adaptation d’un premier roman, écrit par le réalisateur et publié en 1999, relatant la difficile période entre la fin de l’âge ingrat et l'entrée dans l'âge adulte. S’inspirant de sa propre vie, Stephen Chboski nous dépeint la solitude de Charlie, un garçon brillant mais renfermé, au milieu de l’exubérante vitalité des élèves du lycée de Pittsburgh où il s’apprête à passer en terminale. Deux « anciens », Patrick et Samantha - demi frère et s½ur - l’ont pris en sympathie et vont le déniaiser sur tous les plans indispensables pour une bonne intégration : soirées dansantes, virées nocturnes en voiture, drogues et éducations sentimentales diverses. Ce livre a obtenu un succès foudroyant et a même été inscrit au programme de certaines écoles… mais également interdit dans d’autres. Tout en travaillant sur divers scénarios pour la télévision, Stephen Chboski conservait le désir d’en faire un film en l’adaptant. Il avait déjà tenté un premier long-métrage passé inaperçu en 1995, mais c’était avant son best-seller : à présent, il était devenu célèbre et, surtout, tenace. Soutenu par des producteurs que sa relative inexpérience professionnelle n’effrayait pas, il a fini par boucler le financement de son projet.

L’histoire de Charlie se situe à la fin des années 80 : le mode de vie et les rites de passage que subissent ces étudiants sont typiquement américains comme nous l’avons déjà découvert par de nombreux films précédents. Mais notre acculturation est telle que ce comportement ne paraît même plus exotique puisque toute la planète porte désormais des jeans, des casquettes de base-ball et boit du coca en écoutant des chansons dont nous ne comprenons pas toujours les paroles. La fascination que continuent d’exercer les Etats-Unis de nos jours est réellement troublante car les héros positifs des films américains d’antan (séduisants, honnêtes défenseurs de toutes les vertus et de la désirable "american way of life", etc.) ont été remplacés par des mafieux, des flics pourris ou des mercenaires qui interviennent dans tous les continents (et tous les jeux vidéo) les armes à la main, sans oublier les diverses variantes des fins du monde qui nous menacent, celui de Charlie inclus.

Heureusement, pour l’instant, ce charmant garçon est plus préoccupé par la solution des divers problèmes qui l’assaillent (vide sentimental, psychisme fragile, parents trop absents) que par un cataclysme planétaire. On peut donc remercier Stephen Chboski de nous avoir épargné un film catastrophe de plus et cela grâce à un trio de jeunes acteurs attachants qui soutient efficacement cette délicate transition vers le monde des adultes : Emma Watson, Ezra Miller et Logan Lerman.