Autour de Lucy

Film américain de Jon Sherman

Avec Monica Potter, Gael Garcia Bernal, David Boreanaz, John Hannah, Anthony Lapaglia et Henry Thomas


Film d’ouverture au festival du film Américain de Deauville


Par Marina Klimoff
 
Sortie le 04-09-2002

Durée: 1h34

 

 

Lucy, brillante journaliste new-yorkaise, sort d’une aventure désastreuse. Aussi belle que gentille, elle ne croit plus en l’amour.

La voilà partie à la recherche de l’homme de sa vie, grâce aux "blind dates", fameux rendez-vous américains, où l’on rencontre un inconnu en tête-à-tête.

Lorsqu’on va voir un film de ce genre, on n’y va pas en pensant se prendre la tête, mais pour se détendre. Et j’imagine que c’est la seule motivation (malheureusement) pour rester jusqu’à la fin dans la salle. Lucie est une petite comédie très légère, qui exploite le thème de la recherche de l’homme idéal pour la énième fois. Mais il y a sûrement un public pour ça… C’est d’ailleurs pourquoi il sort plus d’un film par an sur ce thème (Un amour à New York, Kate et Leopold, Rencontres à Manhattan, etc.). Cela doit faire rêver quelques unes d’entre nous…

Malgré une bonne performance de Monica Potter (vue dans Les Ailes de l’enfer de S. West ou dans Le Masque de l’araignée de L. Tamahori), et de ses cinq "blind dates", Autour de Lucie n’est vraiment pas un bon film. Dans le genre, j’ai préféré Un amour à New York : il y avait davantage de suspense ! On sent pourtant une bonne volonté de la part de tous les acteurs, et avouons qu’on rigole deux ou trois fois tout de même. Ce film reprend tous les clichés caractéristiques de ces comédies, il n’innove pas, et même question humour, ce n’est pas encore ça.

Autour de Lucie s’oublie dès qu’on sort de la salle !