Alamar

Film mexicain de Pedro Gonzàlez-Rubio

Avec Jorge Machado, Roberta Palombani, Natan Machado Palombani, Nestor Marin, Garza Silvestre


Primé dans de nombreux Festivals 2010


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 01-12-2010

Durée: 1h10

 

Paradis marin

      Couvert de récompenses bien méritées dans presque tous les festivals de la planète, Alamar est un moyen métrage dans la lignée des films de Flaherty ou d’Albert Lamorisse. Il nous conte les vacances de Natan, un petit garçon - fils d’une Italienne et d’un Mexicain désormais séparés – qui accompagne Jorge, son père, sur le Banco Chinchorro, la grande barrière de corail au large du Mexique.

Après quelques heures de mer, ils atteignent le village de cabanes sur pilotis où les attend Matraca, le grand-père qui vit là. Les journées de pêche vont se succéder dans ce décor où cohabitent aigrettes, oiseaux tropicaux, cafards et crocodiles. Chaque sortie en mer rapporte une pêche miraculeuse et le petit Natan est à bonne école, visitant les fonds marins, apprenant la pêche et aidant à la préparation de la soupe de poissons.

      Pedro Gonzáles-Rubio est le réalisateur-opérateur-scénariste-monteur de ce joli film qui balance entre fiction et documentaire car, si Natan est réellement le fils de Jorge et Roberta comme nous l'apprend le prologue, Matraca n’est pas son grand-père. (Dans la réalité, Jorge est guide touristique, pas du tout pêcheur). Mais la relation familiale entre ces trois personnages sonne d’autant plus juste qu’elle repose davantage sur les gestes et le comportement que sur des scènes dialoguées, ce qui facilite la vision du film pour les très jeunes car le film est évidemment sous-titré en espagnol. A la fin de ces belles semaines à la mer, Natan retournera vers sa maman, à Rome, la tête pleine d’images de la vie dans ce paradis aquatique. Recommandé à tous les publics.