L'envol
Die Stimme des Adlers

Film suédois de René Bo Hansen

Avec Bazarbai Matei, Serikbai Khulan, Mardan Matei, Asilbek Badelkhan





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 17-11-2010

Durée: 1h27

 

Rintintin ailé

 

 

            Le dressage pour la chasse de l’aigle royal, vieille tradition mongole, se maintient de nos jours chez les Kazakhs, mais la chasse a laissé place à des concours sportifs où les dresseurs s’affrontent pour le plaisir. Le père de Bazarbai, adolescent rebelle, se désole de constater que son plus jeune fils n’a aucun goût pour cette activité ancestrale. Khan, l’aîné, n’est guère plus enthousiaste et il a déjà décidé de partir pour Oulan-Bator, la capitale, où il espère faire fortune, abandonnant la yourte et le troupeau de moutons qui fait vivoter la famille. Son départ va obliger Bazarbai à s’occuper contre son gré de l’aigle familial pour que la tradition se maintienne. Progressivement, il va s’intéresser à l’oiseau qui se comporte finalement comme une sorte de chien domestique et peut même rendre des services comme… secouriste ! Le père autorise enfin Bazarbai à emprunter la longue route qui le mènera à la capitale où il espère retrouver son frère, accompagné de l’aigle fidèle posé sur son bras droit.

            Cette co-production germano-suédoise, réalisée par un Danois et parlant kazakh, ne cache pas son ambition : faire un film destiné au jeune public. Mission accomplie. On voit sans peine à quel point René Bo Hansen a été inspiré par l’incroyable beauté des lieux dans toute la première partie du film qui se déroule dans des steppes sauvages encerclées de montagnes parcourues par des cavaliers kazakhs et survolées par des aigles royaux. Ces qualités esthétiques vont évidemment disparaître vers la fin quand l’action se transporte dans les rues d’Oulan-Bator encombrées de camions. Le scénario peine alors à remplir le cahier des charges pour arriver à boucler l’histoire. Mais ce sont là des réserves qui ne peuvent gêner le « jeune public » qui devrait prendre, sans aucun doute, beaucoup de plaisir aux tribulations de ce Mongol en Mongolie.