Far North

Film anglais de Asif Kapadia
D apres la nouvelle

Avec Michelle Yeoh, Sean Bean, Michelle Krusiec





Par Laure Becdelièvre
 
Sortie le 18-03-2009

Durée: 1h29

 

Inquiétante étrangeté boréale

Après The Warrior, qui suivait dans les montagnes himalayennes un guerrier déserteur, le cinéaste britannique d’origine indienne Asif Kapadia rempile avec un nouveau conte polaire introspectif, adapté d’une nouvelle de Sara Maitland. Un film singulier et envoûtant.

C’est n’est sans doute pas un hasard si la nouvelle de Sara Maitland avait en son temps attiré l’attention de Stanley Kubrick… Ce huis-clos arctique aux accents chamanistes met en scène Saïva et Anja, étrange duo de Robinsons du grand Nord qui fuient les menaces « pacificatrices » de la civilisation. Un jour, leur retraite volontaire est troublée par l’apparition de Loki, un déserteur venu de nulle part qu’elles recueillent pour passer l’hiver. Un homme, deux femmes, trois possibilités : les dés sont jetés.

Far North a la sobriété des films où tout se joue dans la complexité des relations humaines, la subtilité des rapports de pouvoir, l’intensité des tensions larvées. Un huis-clos, donc, tout en non-dits et en regards, en ambiguïtés et en contrastes, dont la puissance est portée par la poésie d’une nature grandiose, caressée par les jeux de lumières et de sons. La vie, ou plutôt la survie, dans ce désert blanc est magnifiquement filmée par Asif Kapadia, qui imprime à la pellicule toute la délicatesse de ce monde à fleur de peau (et, par contraste, toute la noirceur et la cruauté que recèle la nature humaine). Le finale, terrible et dérangeant, dit toute l’étrangeté de ce film hypnotique qui rappelle, par moment, l’esthétique du cinéma japonais fantastique des années 1960. A découvrir – mais âmes sensibles s’abstenir.