La Fille de Monaco

Film français de Anne Fontaine

Avec Avec Fabrice Luchini, Roschdy Zem, Louise Bourgoin





Par Elise Heymes
 
Sortie le 20-08-2008

Durée: 1h35

 

A chacun sa place

Jeu de rôles et de positionnements au sein d’un trio infernal, le nouvel opus de Anne Fontaine enjambe sa propre légèreté pour parfaire sa satire sociale. Drôle et sordide.

A Monaco pour défendre une cliente dans un procès médiatisé, Bertrand rencontre Audrey, jeune femme arriviste à la sexualité débridée. Le même Bertrand se voit affublé, pour sa protection, d’un garde du corps méticuleux. Son séjour monégasque évolue au rythme de sa passion amoureuse – ou sexuelle - et des humeurs de ses deux favoris…

Anne Fontaine revisite le triangle relationnel en confrontant la naïveté, caractéristique chez chacun de ses trois personnages, à des émotions et des enjeux qui les dépassent. Ce qui met en danger leurs positions et leurs objectifs : Bertrand a un procès à remporter, Audrey veut l’utiliser et « l’aimer » pour arriver  et Christophe honorer son contrat et sa morale.  La cinéaste transpose ce jeu de dupes sur la plaidoirie de Bertrand et élude certaines des issues fatales que l’on pourrait attendre. Car tandis que la fille de Monaco referme l’étau de sa séduction perverse sur sa proie, se déploie par ailleurs un champ relationnel ouvert, où complexité et complémentarité ont leur place. La « place au soleil » cède à « l’homme de l’ombre » !...Moralité ?
 
Les ressorts comiques fonctionnent d’autant mieux que la cinéaste, bien sûr, les montre, comme le cliché, efficace. Le contrôle côtoie donc sans relâche le débridement et derrière le feu et la glace, la lutte des classes, un regard à l’humour acerbe. Semblable à son personnage principal, qu’Anne Fontaine semble noyer dans un bain hostile, le film a ses ressources cachées.