Jours d'Hiver
Fuyu Nohi

Film japonais de Kawamoto Kihachirô
Oeuvre collective de 37 réalisateurs parmi lesquels Youri Norstein, Alexandre Petrov, Bretislav Pojar, Mark Baker, Takahata Isao, Yamamoura Kôji...

 
Sortie le 17-10-2007

Durée: 1h05

 

Cadavre exquis à la japonaise

Le projet de Jours d’Hiver est pour le moins séduisant : réaliser, à partir d’un renku d’un des plus grands poètes de l’histoire du haïku, Bashô, un film d’animation collectif illustrant, par petite touches et vignettes, les différents poèmes qui composent cette forme classique de la poésie japonaise. 37 réalisateurs avaient donc pour mission de ciseler leur propre « maillon », destiné à s’enchaîner aux autres par un effet de relance et de surenchère rappelant la technique surréaliste du cadavre exquis.

Mosaïque évolutive, le résultat est tout aussi surprenant que décevant à certains égards : si dans ce kaléidoscope de saynètes poétiques, certains réalisateurs nous offrent des imaginaires fascinants, d’autres nous proposent des interprétations incongrues qui jurent quelque peu avec l’ensemble. On est loin parfois de l’épure suggestive qu’on aurait pu attendre d’un tel projet poétique… Mais Jours d’Hiver pèche surtout de ne pas s’assumer tout à fait : un documentaire bavard et superflu s’invite à l’issue du film, privant le spectateur du précieux silence qui devrait clore tout haïku et laisser à méditer, à rêver. Autant dire qu’on reste un peu sur sa faim.