Caramel

Film libanais de Nadine Labaki

Avec Nadine Labaki, Yasmine Elmasri, Sihame Haddad


Présenté à la quinzaine des réalisateurs


Par Anaïs Jurkiewicz-Renevier
 
Sortie le 15-08-2007

Durée: 1h35

 

Un parfum épicé

A Beyrouth, cinq histoires de femmes se croisent au coeur du salon de beauté "Si belle".

Dès les premières secondes de Caramel, la caméra plonge avec délectation dans la pâte onctueuse d'un caramel en train de chauffer, soulignant ses courbes avec art et invitant ainsi le spectateur à entrer dans l'ambiance particulière du film. Ambiance particulière, oui, car Caramel est une explosion de saveurs filmée avec une délicatesse rarement atteinte dans le septième art. La réussite est tout d'abord visuelle : Nadine Labaki sait mettre en valeur le détail, la couleur, le décor... La photographie, la lumière et le cadre sont irréprochables, la jeune réalisatrice maîtrise la caméra avec habileté.
Mais elle ne s'arrête pas là. Le caramel ne doit pas être uniquement appétissant, il doit aussi être fondant. Il ne s'agit pas pour elle de se limiter à une démonstration visuelle. Certes, il faut en mettre plein la vue, mais il faut aussi mettre les autres sens en émoi. Pour donner tout son caractère tendre à sa sucrerie, Labaki a sélectionné des actrices envoûtantes et talentueuses, parmi lesquelles elle figure aussi. C'est avec une main ferme, sensuelle et franchement féminine qu'elle a concocté cette petite douceur, qui se ressent autant qu'elle se voit. Chaque geste, chaque parole procurent au spectateur qui veut bien se laisser prendre au jeu une impression de bien-être étrange.
Labaki a l'art du détail et elle ajoute une touche supplémentaire à son caramel : elle présente avec subtilité le Liban d'aujourd'hui et ses problèmes de société. Le caramel devient amer, et pour le rendre encore plus délicieux la réalisatrice y a ajouté quelques musiques exceptionnelles qui épousent parfaitement les formes du film.
Caramel est résolument un film sucré et épicé qui s'inscrit en marge du cinéma actuel. On le déguste avec un plaisir intense, en attendant ce que nous offrira par la suite la talentueuse Nadine Labaki.