Exilé
Fangzhu

Film hong-kongais de Johnnie To

Avec Anthony Wong Chau-Sang, Francis Ng Chun-Yu, Nick Cheung





Par Anaïs Jurkiewicz-Renevier
 
Sortie le 11-07-2007

Durée: 1h40

 

Johnnie To au sommet

Après le double volet Election sorti sur nos écrans début 2007, l'excellent réalisateur d'Hong Kong Johnnie To revient avec un nouveau joyau : Exilé, impressionnante histoire de tueurs à gage et de réglements de compte.

L'atmosphère générale d'Exilé contient quelque chose d'imperceptible, qui frôle la perfection. Avec grande classe, Johnnie To dépeint un monde sans ordre, où tout ne tient qu'à des petits détails insolites qui retentissent comme des motifs esthétiques : pièce de monnaie, clochette, canette... Ces petits riens qui font tout sont stylisés avec une précision réussie et époustouflante.
Exilé est donc une oeuvre esthétique, reposant sur une photo excellente et un rythme très travaillé, entre beauté et lenteur, action et souplesse. Mais Johnnie To ne se limite pas à la contemplation comme son concitoyen Wong Kar Waï.
Il dose les genres et présente, entre abstraction et explosion totale un film d'action, parfaitement maîtrisé, appuyé par un scénario improvisé au fil des prises de vue, lui même brillamment servi par des acteurs de talent, tous atypiques et attachants, profonds et sincères. Ainsi né un film à couper le souffle, balançant entre film d'auteur, film de gangster, thriller et western revisité.

Ce film, reposant sur un système savamment dosé de ruptures et balances provoque autant la jouissance d'un bon film d'action que le plaisir d'un film d'art et essai réussi.