Le Contrat
The Contract

Film américain de Bruce Beresford

Avec Morgan Freeman, John Cusack





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 11-07-2007

Durée: 1h35

 

BD pour grand écran

Les premières bobines sont prometteuses : Morgan Freeman en tueur à gages, why not ? Une action rapide et brillamment filmée laisse espérer un renouveau du genre.
Parallèlement, John Cusack, jeune père veuf, tente de distraire son fils en l’emmenant camper dans les bois voisins. Le destin croise ces personnages et, exceptionnellement, c’est le tueur qui est neutralisé par le brave papa. Hélas, épuisés par tant d’efforts, les scénaristes n’ont plus d’idées pour développer la suite et versent paresseusement dans la BD, avec d’invulnérables méchants cartoonesques et une love story totalement à côté de la plaque. Tous les poncifs que vous redoutiez sont au rendez-vous pour conclure ces péripéties destinées aux pré-ados.

Il y a cinquante ans, on pouvait croire que le cinéma, attraction de foire devenue universelle par ses spectacles populaires et naïfs, allait enfin devenir adulte et séduire désormais des auteurs qui le méprisaient auparavant. Bergman, Antonioni, Pialat, Cassavetes, Fellini révélaient leur univers à un public attentif et fidèle. Cela n’empêchait pas les films « distrayants » d’exister mais, au moins, tous les goûts étaient satisfaits, y compris la cinéphilie. Aujourd’hui, le raz-de-marée du divertissement à l’américaine a presque tout englouti, y compris le savoir-faire de Bruce Beresford qui, à 67 ans, avec une technique impeccable et des acteurs de cette qualité, nous propose un film puéril comme le Contrat.

Dommage...