L'Ami de la famille
L'Amico du famiglia

Film italien de Paolo Sorrentino

Avec Giacomo Rizzo,Laura Chiatti, Fabrizio Bentivoglio


Sélection officielle Cannes 2006


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 02-05-2007

Durée: 1h50

 

Traces d'usure

Après le remarquable Conséquences de l’amour (2004), minéral et glacé, Paolo Sorrentino nous présente cet Ami de la Famille, film étrange et flamboyant qui semble avoir peiné pour trouver un distributeur, malgré sa sélection à Cannes l’an dernier. Point commun entre ces deux oeuvres : la constance du goût de Sorrentino pour les héros étranges, plutôt antipathiques et peu séduisants.

Geremia est un vieil usurier laid, sans scrupules, riche, radin, misanthrope, etc. qui survit avec sa vieille mère. Pour masquer son activité, il gère vaguement un atelier de retouches en couture. Il va tomber amoureux d’une future jeune mariée dont il vient de prendre en charge les frais occasionnés par la cérémonie. Le plus étrange, c’est que ce Quasimodo affreux, sale et méchant dégage un charme certain auprès de ses obligés qui le considèrent comme un être secourable, un ami de la famille, charme auquel le public ne risque guère de succomber.

Très travaillé esthétiquement, le film pêche par un scénario souvent confus qui finit par désorienter le spectateur, sans entamer cependant l’intérêt qu’on peut prendre aux péripéties de cet étrange et original récit. Pour amateurs d'insolite.