After the wedding

Film danois de Suzanne Bier
Anders Thoma Jensen

Avec Mads Mikkelsen, Rolf Lassgard, Sidse Babeett Knudsen, Stne Fischer Christensen, Christian Tafdrup





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 07-03-2007

Durée: 2h

 

Affaires de famille

Après le remarquable Brothers (2004), Suzanne Bier confirme son talent en nous entraînant dans cette histoire de noces, riche en rebondissements dont le cinéma danois semble friand, à moins qu’il ne soit, simplement, moins hypocrite que les autres, Festen restant à cet égard le sommet de l’art de laver son linge sale en famille.

Jacob Petersen, ex baba-cool alcoolique, s’occupe d’un orphelinat en Inde mais redoute sa fermeture car il n’a plus une roupie pour le faire fonctionner. Un puissant homme d’affaires lui propose de le rencontrer au Danemark afin de discuter d’une offre financière importante qui permettrait de sauver l’institution. Jacob rentre au pays et rencontre le mystérieux donateur, Jorgen, qui l’invite derechef au mariage de sa fille. Il y retrouve Hélène, son amour de jeunesse, qui a épousé l’homme d’affaires. Comme pour Brothers, je m’abstiendrai de dévoiler le reste de l’histoire pour laisser intact le plaisir de la découverte. La franchise de ton avec laquelle sont traitées les situations et leur évolution imprévisible permet à Suzanne Bier et à son co-scénariste, Anders Thomas Jensen, de désamorcer les pièges embusqués du mélodrame larmoyant, tout en gardant intacte notre capacité d’émotion.

D’excellents acteurs incarnent les personnages déchirés de ce drame optimiste, en tête desquels figure Mads Mikkelsen, aussi émouvant en paumé tiers-mondiste qu’inquiétant en bad guy du dernier James Bond, Casino Royale, démontrant ainsi l’étendue de ses capacités.