Le dernier roi d'Ecosse
The last king of Scotland

Film anglais de Kevin MacDonald
d'après le roman de Giles Foden

Avec Forest Whitaker, James McAvoy, Kerry Washington, Simon McBurney, Gillian Anderson





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 14-02-2007

Durée: 2h05

 

Dérives monarchiques

Le postulat du scénario est intéressant car il tente de décrire la fascination - quasi amoureuse – qu’exercent certains dictateurs sur leur proche entourage. Ici, il s’agit d’Idi Amin Dada, autoproclamé «Président de l’Ouganda» après avoir chassé le précédent dictateur, Obote, en 1971.

Redoutable démagogue, il va alterner le charme et les massacres durant ses huit années de règne. Inspiré par le roman de Giles Folden, le film décrit le parcours imaginaire d’un jeune médecin écossais, Nicholas Garrigan, qui débarque en Afrique « pour faire de l’humanitaire » et va se retrouver conseiller personnel du nouveau potentat.

Durant la première heure, cette fiction fonctionne parfaitement grâce à l’étrangeté de la situation, au charme naïf du jeune Ecossais et au charisme séducteur d’Amin Dada, magistralement incarné par Forest Whitaker. Formé par le documentaire, Kevin McDonald filme comme un reportage l’insertion de son héros dans la société ougandaise et rend parfaitement crédible le parcours qui le mène au sommet de l’Etat. Les «blancs» qu’il fréquente, diplomates ou commerçants, le mettent en garde contre les agissements du dictateur mais, en bon Ecossais, il se méfie de tout ce qui vient des Anglais (d’autant plus qu’ils ont favorisé sa prise du pouvoir.) D’abord grisé par cette relation privilégiée avec ce général plutôt sympathique et bonasse, Nicholas va prendre conscience progressivement qu’il soutient un personnage haïssable et qu’il est en train de le devenir lui-même.

C’est là que le film va étrangement basculer dans le thriller ultra conventionnel. Aux rythmes africains qui authentifiaient la première partie va succéder l’inévitable musique au mètre soulignant les dangers qui menacent Nicholas, le style reportage va céder l’écran aux clichés du film d’action et une improbable aventure amoureuse avec une des femmes du dictateur va conduire le jeune médecin à la catastrophe : la dame est enceinte de lui, un blanc de surcroît ! Arrivera-t-il à pratiquer un avortement ? Arrivera-t-il à empoisonner Amin Dada ? Arrivera-t-il à s’échapper de Kampala à la faveur de la libération des otages d’Entebbe ? La suite au prochain numéro… On se demande, stupéfait, s’il s’agit toujours du même film et, surtout, du même réalisateur.