History Boys

Film anglais de Nicholas Hytner

Avec Richard Griffiths, Frances de la Tour, Stephen Campbell Moore, Samuel Barnett, Dominic Cooper





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 17-01-2007

Durée: 1h52

 

Pédagaygie

Le cinéma anglo-saxon traite traditionnellement la vie des collèges et les problèmes qu’affrontent élèves et professeurs dans leurs relations. De Goodbye Mr.Chips à Dead Poets Society, on ne compte plus les films qui décrivent la vie des étudiants et leurs angoisses, sans oublier If (1968) qui proposait radicalement de détruire le système universitaire. L’immuable scénario de ces productions suit généralement le schéma suivant : un jeune professeur aux idées avancées séduit son auditoire, après l’avoir décontenancé, en prenant à contre-pied le vieux maître proche de la retraite. Pour History Boys il y a un hic : on voit trop qu’il ne s’agit pas d’un film, mais de la captation d’une pièce de théâtre qui a, paraît-il, triomphé en Angleterre et aux Etats-Unis et dont les comédiens ont recueilli tous les trophées possibles avant de reprendre leurs rôles pour l’écran. Le réalisateur (également metteur en scène de la pièce) reste sur ses rails et il a beau multiplier les extérieurs ou les passages de motocyclette, on reste dans le théâtre filmé, porté par un dialogue « qui fait mouche » à chaque réplique et des acteurs qui surjouent en permanence. Bien entendu, pour rester dans l’air du temps, le jeune professeur fera son coming out en fin de parcours, volant au secours du vieux maître dont la main avait un peu trop tendance à effleurer la braguette des élèves. Ce n’est même pas une surprise sauf, peut-être, pour Mr Chips…