Dans Paris

Film français de Christophe Honoré

Avec Romain Duris, Louis Garrel, Guy Marchand, Marie-France Pisier





Par Baptiste Jacomino
 
Sortie le 04-10-2006

Durée: 1h38

 

Intertextualité cinématographique

Deux frères cherchent à s’entraider. L’un vit un drame amoureux, l’autre une série de petits flirts.

On l’a beaucoup dit : ce film joue sans cesse avec l’héritage de la nouvelle vague, des séquences de Godard, de Truffaut, de Rivette, du premier Rohmer. Certaines de ces reprises et variations sont délicieuses. D’autres, d’une telle lourdeur, en particulier au début du film, que si j’avais été assis plus près de la sortie…

Mais Christophe Honoré joue aussi avec un univers plus littéraire encore que celui de la Nouvelle Vague : celui des romans de Salinger – de son chef-d’œuvre, Franny and Zooey, en particulier. Le livre est présent dans une scène, héritée de Domicile conjugal. Mais il continue de hanter par la suite le film. La soeur morte semble par exemple construite sur le modèle de la Franny de Salinger. Les relations familiales saturées d’affect, de fulgurances intellectuelles, de désordre, rappellent l’univers de la famille Glass, sur laquelle Salinger a tant écrit.

Si ce film, malgré des hauts et des bas extrêmes, mérite d’être vu, c’est peut-être surtout pour les performances d’acteurs remarquables de Romain Duris et de Guy Marchand. Ils donnent des relations père-fils une représentation d’une justesse exceptionnelle, et d’un comique attendri délectable.