Dans Paris

Film français de Christophe Honoré

Avec Romain Duris, Louis Garrel, Guy Marchand, Marie-France Pisier


Quinzaine des réalisateurs Festival de Cannes 2006


Par Esther Castagné
 
Sortie le 04-10-2006

Durée: 1h38

 

Flirts et dépression

« Prends la peine d’ignorer la tristesse des tiens » est en quelque sorte la maxime autour de laquelle se construit le nouvel opus de Christophe Honoré. Deux frères, l’un dépressif, l’autre insouciant, cherchent à s’entraider, en font le moins possible et restent centrés sur eux-mêmes et sur leurs problèmes.

Dans Paris dure 24 heures. Dans Paris est un film déconstruit chronologiquement et décousu narrativement. Dans Paris, c’est enfermé dans une chambre dans un appartement assez peu accueillant pour l’un des deux frères. Dans Paris, c’est une course vers les vitrines de Noël du Bon Marché interrompue par des escapades amoureuses pour l’autre frère. Dans Paris, c’est un hommage pesant à la Nouvelle Vague.
Si Duris est exceptionnel dans son rôle de dépressif un peu barge, Garrel a tendance à cabotiner. Il fait du Léaud sans être Léaud, il se prend au sérieux tout comme Honoré, qui, après un premier film réussi (Dix-sept fois Cécile Cassard), nous sert désormais des cocktails prétentieux d’intellectualisme verbeux et de stylisation pseudo novatrice. C’est ennuyeux à la longue et, dans ce brouillard prévisible, quel plaisir de voir surgir Marie-France Pisier qui offre au film l’une des seules scènes un peu légère et pétillante !
Soit on crie au génie, soit on avoue, au risque d’être has been, que franchement ce film d’intello nous a tant ennuyé qu'indisposé.