Comment j'ai fêté la fin du monde

Film roumain de Catalin Mitulescu

Avec Dorothea Petre, Tmotei Duma, Marius Stan





Par Laurence Bonnecarrère
 
Sortie le 30-08-2006

 

Aux confins du désespoir, une adolescence roumaine

Crépuscule totalitaire en Roumanie. Il nous est sans doute difficile d’imaginer les humiliations endurées par le peuple roumain sous la botte d’un régime devenu fou, mais le premier film de Catalin Mitulescu   nous offre un raccourci  saisissant du vécu de ces années de plomb dans les faubourgs de Bucarest.

Une double épreuve initiatique pour trois adolescents en mal  d’espérance:tandis que le jeune Lilalilu rêve de franchir le Danube pour échapper à décrépitude ambiante, sa s½ur Eva est minée par des aspirations inconciliables.  Eprise d’Alex, fils d’apparatchik apparemment compromis avec le règime, elle est également attirée par Andréi l’insoumis. Soutenue dans sa détresse par l’espièglerie contagieuse  de Lilalilu, elle osera affronter le Danube mais pliera devant l’inexorable. Au bout du compte, l’Histoire balaie ici  les plus intrépides mais épargne les amants ; la  lumière tamisée de Roumanie et le fleuve devenu inoffensif se réconcilient pour fêter - c’est une chute réparatrice - la liberté reconquise.
Ce  premier film sensible et sincère manque peut-être de rythme ou de nervosité mais emporte l’adhésion  pour l’exceptionnelle qualité de son interprétation. Dorothea   Petre  (Eva), a obtenu une prix d’interprétation à Cannes, mais ses partenaires le méritaient tout aussi bien.