Ça brûle

Film français de Claire Simon

Avec Camille Varenne, Gilbert Melki, Kader Mohamed, Marion Maintenay, Morgane Moré


Sélection Quinzaine des Réalisateurs 2006


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 16-08-2006

Durée: 1h51

 

Embrase-moi

Après 800 km de différence (2002), sorte de chronique sur les amours adolescentes qui frisait le film de famille, Claire Simon nous propose Ça Brûle, sélectionné par la Quinzaine des Réalisateurs. Le sujet est voisin mais l’ambition de « faire de la mise en scène » est plus nette comme le démontre la présence d’acteurs professionnels et la séduisante ouverture du film où, dans un beau plan séquence, un cheval talentueux s’approche et vient renifler sa cavalière étendue sur la chaussée, rejoint par un pompier qui contrôle l’état de la jeune évanouie. Malheureusement, après ce début prometteur et joliment maîtrisé, le récit se dilue et la réalisation devient paresseuse pour développer la nième version de l’adolescente amoureuse du beau secouriste quinquagénaire qui n’envisage pas d’abandonner femme et enfant pour cette Lolita provençale. D’interminables cavalcades de la jeune amazone dans différents lieux se succèdent sur l’écran et il faut attendre 40 minutes avant qu’elle ne retrouve son pompier aux tempes argentées, rencontre qui est pourtant le sujet du film. Il est évident que si peu de rigueur dans le récit aboutit facilement à 1h50 de projection, transformant ainsi un possible sujet de court-métrage en un « long » hypothétique. C’est dommage, car le film est traversé de quelques éclairs qui prouvent que Claire Simon a du talent. Dans un autre domaine, il est toujours irritant, malgré les progrès ( ?) du son numérique, d’être encore obligé de se raccrocher aux sous-titres anglais de la copie du Festival pour tenter de déchiffrer ce que marmonnent les jeunes acteurs sous le vacarme de leurs mobylettes.