La colline a des yeux
The Hills have eyes

Film américain de Alexandre Aja
Remake du film éponyme de Wes Craven (1977)

Avec Aaron Stanford, Ted Levine, Kathleen Quinlan


Interdit aux moins de 16 ans


Par Anaïs Jurkiewicz-Renevier
 
Sortie le 21-06-2006

Durée: 1h43

 

Expérimentation explosive

Une famille américaine se rend en Californie pour l’anniversaire de mariage de Big Bob (un ancien policier) et Ethel. Le chef de famille décide de faire un détour par le désert du Nevada afin d’admirer le paysage. Le décor est planté : zone aride, collines escarpées, l'endroit ayant servi à effectuer des essais nucléaires.

Unité de lieu, donc. Mais unité de temps aussi (vingt-quatre heures tout au plus). L'action et l'ambiance oscillent entre les règles classiques du film d’horreur et la force des idées « nouvelles » du réalisateur, Alexandre Aja. Les références, allant des courts métrages d’Hitchock à des jeux vidéos soulignent la croisée des genres, croisée d’ailleurs étonnamment réussie puisque la composition des plans est sobre.

Certains flattent le génie du français Aja (né en 1978). Sans aller jusque là, on reconnaît en lui du talent. Aja sait raconter des histoires. Celle-là en deux parties.
D’abord, il nous montre un film d’horreur classique. On s’attend aux petites frayeurs qu’il nous concocte, non sans un certain humour. La première partie se déroule tranquillement, l’ambiance n’est que légèrement tendue.
Mais le réalisateur décide de s'amuser en ajoutant au film une dose de gore, dans une séquence de quelques minutes frôlant le sadisme. Le talent d’Aja se met alors en place. Sans raconter plus en détail la suite du film, on peut simplement dire que dans la deuxième partie, Aja sait nous surprendre. Jouant sur notre attente d’une scène répétée, il en satisfait une autre. Et clôt en beauté.

En un temps deux mouvements, le jeune Aja manie l’inattendu, mêlant comique, tragique, tension, et ridicule voulu et parfaitement maîtrisé (il fallait s’y attendre, vu le titre) et il fabrique un film qui restera dans l’histoire du cinéma.