Bashing

Film japonais de Kobayashi Masahiro

Avec Ryuzo Tanaka, Fusako Urabe, Takayuki Kato





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 14-06-2006

Durée: 1h22

 

Prise d'otage

Projeté dans la Sélection officielle de Cannes en 2005, Bashing (Harcèlement) aura attendu plus d’un an pour trouver un distributeur courageux, preuve qu’un Festival ne garantit guère la sortie des films qui bénéficient de cette gloire éphémère. Il faut dire que le sujet a de quoi surprendre pour nos mentalités : alors que les prises d’otages soulèvent dans les pays occidentaux un sentiment de compassion collectif et d’immense soulagement lorsque leur libération intervient après de longs mois d’angoisse, il apparaît que les Japonais méprisent et rejettent ces malheureux qui auraient terni l’honneur de la nation. Inspiré de faits réels, Bashing conte le calvaire vécu par la jeune Yuko après sa libération et son retour au pays où elle subit insultes et menaces diverses. Son employeur la licencie et son père, qui restait son unique soutien, se suicide. Avec le maigre héritage qu’il lui a laissé, Yuko n’a plus qu’un espoir : retourner en Irak où les habitants sont finalement plus humains et plus chaleureux. Ce scénario, politiquement très incorrect, n’a guère séduit le Jury de l’époque, ce qui explique, peut-être, le purgatoire dans lequel cette œuvre difficile mais originale a été maintenue depuis plus d’un an. Raison de plus pour aller soutenir ce film qui ne mérite pas l’indifférence qui l’a entouré.