Cache-cache

Film français de Yves Caumon

Avec Bernard Blancan, Lucia Sanchez, Antoine Chappey, Gaël le Ferec, Eloïse Guérin, Jacques Boudet, Saudia Bentaïeb, Dimitri Rafalsky





Par Henri Lanoë
 
Sortie le 01-02-2006

Durée: 1h31

 

Squat paysan

Une famille achète une ferme abandonnée et la retape. Mais, en réalité, le lieu n’était pas vide d’habitant : Raymond, locataire clandestin et exproprié involontaire, se réfugie au fond du puits de la cour qu’il aménage vaguement et participe, en cachette, à la vie des nouveaux occupants en faisant valser mystérieusement les objets, y compris le roquet de la propriétaire, semant le trouble dans la famille.

Sympathique tentative de comédie rurale dont l’ouverture laisse espérer un divertissement au développement inattendu car Yves Caumon aime les images, les sons et les situations insolites. Il nous propose un film presque muet doté d’une bande sonore très travaillée, plus une hardiesse rare : le recours à l’accordéon pour la musique. Malheureusement, l’originalité de tous ces éléments n’empêche pas le comique de devenir progressivement besogneux, les acteurs de surjouer sans donner de poésie à cette fable et la réalisation d’être particulièrement répétitive : je sais bien que le film s’appelle Cache-cache, mais les dizaines de plans qui commencent par le décor vide où apparaît progressivement le regard de gallinacé de Raymond finissent par émousser l’intérêt. Le scénario évolue mollement et la déception est d’autant plus grande que la chute de l’histoire n’est pas à la hauteur de la situation, laissant le spectateur frustré. Je pense que les qualités de ce film auraient été mieux mises en valeur dans un moyen-métrage et que l’erreur provient de l’avoir étiré sur une heure et demie. C’est dommage car, malgré ces réserves, l’univers que propose Yves Caumon mérite notre intérêt.