L'Enfant

Film belge de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Avec Jérémie Rénier, Déborah François, Jérémie Segard, Fabrizio Rongione


Palme d'or, Cannes 2005


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 19-10-2005

Durée: 1h35

 

Hors concours

Invités (et lauréats) permanents du Festival de Cannes, les frères Dardenne ont enfin abandonné leur tic de mise en scène qui consistait à suivre, de dos, les acteurs dans des déplacements interminables. L’Enfant est admirablement et efficacement filmé par une caméra qui va, sans relâche, chercher l’émotion dans des plans toujours habités par un mouvement interne, dont la séquence de poursuite entre une voiture et un scooter est l’admirable démonstration.

Fidèles à eux-mêmes, les frères Dardenne plongent à nouveau dans un drame sordide sans émettre de jugement moral sur leurs personnages. Bruno et Sonia sont les trop jeunes parents d’un nouveau-né. Ils vivotent d’allocations et surtout des vols en tous genres commis par Bruno. Quand il se rend compte qu’un enfant rapporte bien plus qu’un caméscope, il n’hésite pas et va vendre son bébé. Il ne comprend pas que la jeune mère s’évanouisse quand il lui annonce la bonne nouvelle : « T’en fais pas, on en refera un autre » s’excuse-t-il, penaud. Devant l’effondrement de Sonia, il va tout de même tenter de récupérer son nouveau-né.

Les comédiens sont, comme toujours, remarquables puisqu’ils semblent, surtout, ne pas jouer la comédie. Jérémie Rénier, fidèle interprète du couple Dardenne depuis La Promesse , incarne ce père immature et dépassé avec une innocence qui rendrait le personnage presque sympathique. Il aurait largement mérité le Prix d’Interprétation. Mais, pour maintenir un peu d’intérêt au Festival de Cannes et laisser une chance aux autres, je suggère que les frères Dardenne soient désormais hors-concours ou bien sélectionnés tous les trois ans, par exemple.