Mon pire cauchemar

Film français de Anne Fontaine

Avec Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussolier, Virginie Effira

Sortie le 09-11-2011
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h43

 
 
   

La lutte des classes

Confronter deux personnages que tout oppose (caractère, classe sociale, mode de vie, goûts, etc.) demeure le ressort traditionnel des comédies populaires où abondent les couples mal assortis: de Laurel et Hardy au duo calamiteux que formaient Pierre Richard / Depardieu ou Reno / Clavier, la liste est longue des films qui font appel à cette recette. Bien entendu, l’antagonisme des sexes est également une valeur sûre et on garde un nostalgique souvenir des relations difficiles qui opposaient Spencer Tracy à Katharine Hepburn ou Cary Grant à Irene Dunne dans l’attente d’un inévitable "happy ending" qui concluait toutes ces comédies américaines devenues à présent des classiques.

Délaissant les scénarios étranges qui avaient établi sa réputation atypique comme Nettoyage à sec, Comment j’ai tué mon père ou Entre ses mains, Anne Fontaine tente donc un retour vers la vraie comédie, domaine qu’elle avait déjà effleuré avec La Fille de Monaco ou les Augustins de ses débuts. Pour son dixième film en vingt ans (comme le temps passe), elle oppose donc Agathe, une riche et acariâtre bourgeoise, directrice d’une galerie d’art à Patrick, un quasi SDF, inculte et pochard, qui vient faire de la maçonnerie dans son appartement. Autant Agathe est odieuse avec cet ouvrier, autant son mari François - éditeur et bobo de gauche - se montre lâchement aimable avec ce prolétaire sans gêne et envahissant, descendant contemporain de Boudu sauvé des eaux. Toute la première partie qui décrit le conflit en gestation entre l’antipathique Agathe et le bonasse Patrick sous l’½il narquois du mari, est vivement enlevée grâce, entre autres, à une Isabelle Huppert efficace. On la sent à l’aise dans un registre qui lui convient. Le problème délicat va être d’inverser cette hostilité pour parvenir à une dernière bobine qui verrait ce couple mal assorti convoler en d’improbables noces, ce que personne ne peut envisager, même les plus acharnés tenants des fins heureuses.

Il m’est difficile de dire que la mission soit remplie avec aisance tant les prémices du scénario ont accumulé de difficultés. D’entrée de jeu, Isabelle Huppert a brillamment installé un personnage tellement insupportable qu’il condamne toute éventualité de séduction auprès d’un Benoît Poelvoorde matraqué par un tel caractère. Il ne retrouve sa vis comica qu’en tentant de draguer Virginie Efira, une charmante caissière indisponible. Quant à André Dussolier, comme toujours discret et ironique, il a fui depuis longtemps les affrontements avec cette mégère et cherche ailleurs un réconfort sentimental qu’il va trouver, momentanément, dans les bras de cette même caissière (décidément fort courtisée). Hélas, cette charmante personne laissera bientôt apparaître d’inquiétantes tendances, elle aussi. Toutes ces péripéties se développent efficacement sur un ton de « vraie » comédie. Mais reste la difficulté essentielle : rendre crédible la métamorphose du monstre Agathe en amoureuse d’un poivrot inculte, et là, les rouages commencent à grincer.

On n’est pas aussi convaincu que les auteurs par le virage à 180° qu’effectue cette virago qui devient, miraculeusement, l’inverse de tout ce qu’elle était jusqu’alors. Comme Alain Delon qui n’a guère fait carrière dans la comédie, le talent d’Isabelle Huppert se manifeste essentiellement dans des films dramatiques, à de rares exceptions réussies comme Copacabana, de Marc Fitoussi. Nul ne doute que cette actrice soit rieuse dans la vie, mais succéder à Jacqueline Maillan ou Maria Pacôme ne semble guère dans ses projets, à juste titre. Même constat, mais inversé, pour Benoît Poelvoorde - comique né – qui rêve peut-être de rôles dramatiques où pourrait s’exercer une autre face de son talent, comme ce fut le cas pour Entre ses mains, de la même réalisatrice. Mais, dans ces deux exemples de contre-emploi, le caractère des personnages restait cohérent et les comédiens n’endossaient qu’une unique personnalité. Ce qui rend la conclusion de Mon pire cauchemar improbable, c’est la volonté trop mécanique d'inverser les tendances réelles de ce couple hypothétique, qui doit tout au désir des auteurs et bien peu à l’évolution naturelle des caractères, le "happy end" systématique pouvant parfois cacher un piège. Cette réserve mise à part, on peut tout de même apprécier ce film alerte et inventif qui a l'ambition estimable de distraire le public.

 
         
 


Des Plans sur la Comète

K.O.

Le Christ aveugle

Cessez-le-feu

L'Homme aux mille visages

Corporate

LONDON HOUSE

Traque à Boston

Citoyen d honneur

Les Fleurs bleues

Nous nous marierons

LUMIERE !

Corniche Kennedy

La Mécanique de l'Ombre

La grande Muraille

Ouvert la Nuit

Nocturnal Animals

Fais de beaux Rêves

Go Home

Le Voyage au Groenland

ABLUKA (Suspicions)

Theeb

TANNA

Les Beaux Jours d'Aranjuez

La Philo vagabonde

DOGS

Brooklyn Village

CLASH

Sieranevada

Juillet Août

Sur quel pied danser

The Witch

Montanha

The Whole Gritty City

TOUT s'accélère

Paulina

Free to Run

Volta a Terra

Médecin de campagne

Jodorowsky s Dune

Le Chant du merle

Room

Des nouvelles de la planète Mars

Tempête

Ave, César

Sleeping Giant

El Clan

La Terre et l'Ombre

Steve Jobs

45 ans

J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd

Danish Girl

La Fille du patron

Je vous souhaite d'être follement aimée

A peine j'ouvre les yeux

My skinny Sister

BELLE et SEBASTIEN l'aventure continue

Dis Maîtresse !

Je suis un soldat

Capitaine Thomas Sankara

Le fils de Saul

ERTAN ou La destinée

Edmond, portrait de Baudoin

Ni le Ciel ni la Terre

Red Rose

Des Apaches

Le Retour de Fabiola

Une Seconde Mère

L'année prochaine

Le Monde de Nathan

Titli, une chronique indienne

L'ECHAPPEE A la poursuite d'Annie Le Brun

Le Tournoi

Le Dos Rouge

Les Optimistes

10.000 km

Une Belle Fin

JACK

Arnaud fait son 2e Film

NINGEN

BLIND

ANTON TCHEKHOV 1890

Le Dernier Coup de marteau

Le Grand Musée

Things people do

Les Merveilles

Rendez-vous à Atlit

Juillet de sang

Zouzou

Terre battue

Amours Cannibales

Ceci est mon Corps

De la Neige pour Noël

POLE EMPLOI, ne quittez-pas !

Mary Queen of Scots

' 71

The Boxtrolls

HERITAGE FIGHT

SHIRLEY visions of reality

HIPPOCRATE

MAESTRO

Les soeurs Quispes

Bird People

MICHAEL HANEKE profession Réalisateur

May in the Summer

Night Moves

Conversation animée avec Noam Chomsky

BABYSITTING

Melaza

La Braconne

Dancing in Jaffa

47 Rônin

Closed Circuit

DARK TOUCH

La Femme du Ferrailleur

Bethléem

C'est eux les Chiens

TONNERRE

MINUSCULE La Vallée des Fourmis Perdues

All is lost

Blank City

Je fais le mort

The Lunchbox

Henri

Amazonia

Une femme douce

Prince of Texas

Avec Dédé

Omar

Shérif Jackson

VANDAL

Papa vient dimanche

Frances Ha

La Communauté du feu rouge

L'Autre Vie de Richard Kemp

Liv & Ingmar

Une Vie Simple

MUD Sur les rives du Mississipi

La Sirga

La Playa D.C.

Les Lendemains

Oblivion

Le Repenti

Amour et Turbulences

Cloud Atlas

PIERRE RABHI Au Nom de la Terre

Mystery

Camille Claudel 1915

40 ans, mode d'emploi

FLIGHT

Elefante Blanco

Des Abeilles et des Hommes

Antiviral

Tu honoreras ta mère et ta mère

Pas très normales activités

Hiver Nomade

Wadjda

Blancanieves

Rendez-vous à Kiruna

Mariage à Mendoza

Mon père va me tuer

Par amour

Une Estonienne à Paris

Le Monde de Charlie

TOMI UNGERER L'esprit frappeur

Héritage

MARINA ABRAMOVIC The Artist is Present

ANNA HALPRIN - Le Souffle de la Danse

Les Invisibles

The Brooklyn Brothers

Les Cinq Légendes

Little Bird

La Chasse

VILLEGAS

Une Famille Respectable

La Vierge, les Coptes et moi

Vous n'avez encore rien vu

COMPLIANCE

For Ellen

BOY

Le Jour de la Grenouille

THE WE AND THE I

Summertime

El Campo

Une seconde femme

Les Femmes du Bus 678

Contrebande

L'Amour et rien d'autre

Querelles

Tue-moi

La Nuit nomade

La Terre outragée

Perfect Sense

30 Beats

Aloïs Nebel

OSLO 31 Août

Sécurité rapprochée

EN SECRET

Jeux d'été

Une Bouteille à la Mer

Tatsumi

Hanezu l'esprit des Montagnes

Another Happy Day

ELLES

J.EDGAR

L'OISEAU

Le Projet NIM

Take Shelter

LE HAVRE

Corpo celeste

Echange standard

Hugo Cabret

Hell and back again

Le Voyage extraordinaire

Sweet Grass

MISSION : IMPOSSIBLE Protocole fantôme

Des Vents contraires

Shame

Footnote

Americano

Le Chat Potté

Le Casse de Central Park

Sleeping Beauty

Jeanne captive

Michael

Bonsaï

Mon pire cauchemar

Polisse

The Artist

DRIVE

We need to talk about Kevin

Habemus Papam

Mes Meilleures Amies

Trois fois vingt ans

Happy, happy

Les deux chevaux de Gengis Khan

La Mujer sin Piano

Balada Triste

Le Complexe du Castor

Une séparation

Into Eternity

Des filles en noir

Le Secret de Charlie

 
   
> Sommaire des critiques
> Carnet de notes
> Version imprimable

> Notes de la rédaction
   H. Lanoë Assez favorable